Les enfants sont des sujets photos assez intéressants car ils évoluent rapidement et on ne peut jamais faire 2 fois la même prise de vue. Mais cette technique photo est particulière et exigeante car on peut vite tomber dans le travers de faire de la photo sans aucune teneur et vide de sens.

Ce livre va aider tous les parents ou futurs parents à bien mettre en valeur leurs rejetons et avoir des photos de qualité à mettre à dispositions des grands-parents par exemple ou en faire des agrandissements de bonne facture.

La photo d’enfants


Auteur : Lisa Tichané
Éditeur : Pearson
Pages : 248 en papier / 248 en numérique
Prix : 25€ en papier / 18.99€ en numérique

Acheter ce livre

Préambule

La photographie de portrait est un domaine photo qui demande une grande connaissance des couleurs et des éclairages pour réaliser de belles photos. Il demande aussi une bonne pratique dans la direction de son modèle, et là c’est beaucoup plus compliqué avec les enfants. Les bébés ou les jeunes enfants ne posent pas devant l’objectif, ils sont naturels et c’est bien cela qu’il faut réussir à immortaliser sur une photo.

L’introduction de La photo d’enfants mets bien en avant cette technique très particulière de la photo de portrait prise sur le vif. Par ailleurs l’auteure a invitée 10 photographes afin d’avoir des points de vues différents sur la photo d’enfants car chacun verra une photographie différemment des autres.

Aucun matériel spécifique n’est indispensable pour réaliser de la photo d’enfants mais beaucoup de notions seront adaptées à l’utilisation d’un boîtier reflex numérique ou d’un bridge. Mais il est tout à fait possible de la photo d’enfants avec un iPhone ou avec un compact, le tout est d’avoir une belle situation et un beau cadrage.

Public visé

Comme toujours avec la série « Zoom sur » aucun niveau particulier n’est nécessaire pour commencer à lire ce livre. Toutes les notions de base et utiles aux photos d’enfants sont expliqués dans le premier chapitre. Elles sont toutes expliquées de manières simple et avec l’aide de croquis ou de photos très utiles pour la compréhension.

Un point est fait sur le matériel et son utilisation avec une présentation des boîtiers reflex et de certaines optiques particulières comme le grand angle. Il y a même un rappel sur le coefficient du capteur APS-C comparé à celui du FF. Même la mise au point est expliquée avec les particularités pour la photo de portrait (la mise au point se fait sur l’œil).

L’exposition avec le couple temps de pose et ouverture du diaphragme est expliquée aussi simplement que possible et amène vers la correction de l’exposition de l’appareil. Bref, toutes les notions nécessaires pour faire de la photo aussi correctement que possible est présent dans la première partie du livre qu’il vaut mieux lire avant de commencer à déclencher et de louper ses premières photos.

Contenu

Le sommaire de La photo d’enfants est assez complet et permet d’avoir pratiquement réponse à tout :

  • Comprendre et maîtriser son appareil
  • Spécificités de la photo de portrait
  • Composition et choix créatifs
  • Apprivoiser la lumière
  • A chaque âge ses spécificités
  • Fiches d’inspiration

Le premier chapitre Comprendre et maîtriser son appareil est celui dont je vous ai parlé juste au dessus, donc je ne vais y revenir. Passons aux spécificités de la photo de portrait qui est le vrai plus de ce livre. Ce chapitre est encore à mettre dans les notions techniques de base car sans elles, impossible de réussir.

On apprend par exemple dans ce chapitre que la mise au point doit toujours être faite au niveau de l’œil des enfants qui est la partie la plus expressive de leur visage. Pour l’exposition des photos, il est préférable d’utiliser la mesure spot afin d’avoir une couleur de peau plus naturel. Il faut toujours avoir en tête que c’est le message et le sujet qui sont importants, pas l’environnement.

Le chapitre Composition et choix créatifs propose lui aussi son lot de notions de bases avec la règle des tiers, les lignes de force, le nombre d’or et les diagonales de l’image. Autant de notions qui sont utiles pour faire parler une image, mais qui sont assez dures à mettre en application car le sujet fait ce qui lui plait !

Les choix créatifs sont assez amusants avec des enfants comme le portrait sans tête qui serait difficile à faire avec des modèles adultes. Les enfants peuvent être mis dans tellement de situation que la seule limite est celle de notre imagination. Les exemples donnés sont assez sympathiques à reproduire.

Dans le chapitre Apprivoiser la lumière on va voir tous les réglages et les problèmes que l’on pourrait rencontrer avec la lumière extérieure ou la lumière artificielle. Les différents réglages de l’exposition sont présentés comme la vitesse et l’ouverture mais aussi le contrôle de la mesure de la lumière.

Mais dans ce chapitre, ma partie préférée est celle de tous les avantages que l’on peut tirer de la lumière dans les yeux des enfants. La réflexion de la lumière peut vraiment être un gros plus dans certaines photos et les rendre inoubliables.

Et voici la partie la plus conséquente du livre, A chaque âge ses spécificités, elle regroupe la totalité des conseils pour faire des photos réussies quel que soit l’âge de vos enfants. Il existe bien sûr des conseils valables avec tous les âges et ils sont donnés en préambule à ce chapitre. Par exemple, toujours avoir son appareil photo à porter de main ou encore ne pas forcer ses enfants à jouer votre mannequin, ça se ressentira sur vos clichés.

Plutôt que de vous faire un résumé de chaque chapitre, je vais vous donner 2 ou 3 conseils qui ressortent avec pratiquement tous les âges. Laisser la place aux détails plutôt qu’à une photo qui ne donnerait pas grand chose. Le choix de la focale utilisée fait une partie intégrante de la photo, attention au grand angle qui provoque des déformations qui peuvent être gênantes ou artistiques selon les cas.

Comme toute photo de portrait, il est préférable de prendre son sujet à la hauteur de ses yeux. Pour les enfants il faudra souvent se plier ou se mettre à genoux afin d’avoir une photo correcte. Mais comme toujours, on peut aussi contourner les règles pour avoir des photos moins « normalisées ». Contourner les règles peut aussi être une bonne chose pour avoir des photos hors du commun.

Pour finir, le chapitre « Fiches d’inspiration » donne beaucoup d’astuces utilisables tout de suite pour faire des photos totalement hors du commun. Ces fiches mettent en évidence certains lieux ou certaines situations qui sont propices à faire de belles photos comme le bain ou la proximité avec un animal.

Chaque fiche est expliquée par l’auteur de la photographie avec de petits conseils et des aides afin de reproduire la photo qui y présentée, même si cela peut être compliqué de reproduire 2 fois la même image avec des enfants.

Conception du livre

La photo d’enfants fait partie de la collection « zoom sur » et comme tout livre de cette série les pages sont claires, espacées et la part entre texte et photo est bien balancée. Les pages sont toutes sur fond blanc, seules les pages de chapitres sont uniquement faites de photos. Les passages de textes ne sont pas très longs, mais la compréhension se fait très bien.

Toutes les photos présentées sont « So cute … » ou trop adorables en français. J’adore vraiment les moments de vie qui sont captés par les photographes et les histoires racontées. Il y a beaucoup de photographies qui seront une source d’inspiration pour tous les parents qui souhaitent réaliser un livre de la jeunesse de leur enfant. Elle s’étale de la naissance jusqu’à environ 4 ans car après la technique photo n’évoluera pas énormément.

Pour la plupart des photos vous retrouverez les données Exif et un commentaire du photographe qui expliquera sa démarche et les contraintes de sa photo. Le commentaire peut apporter beaucoup d’aide pour reproduire ce type de photo par le lecteur. Les photos les plus fortes sont présentées seules sur une page du livre.

Les couleurs des titres varient selon le chapitre allant du vert au violet. Il y a des encadrés pour les notions les plus importantes ou des points particuliers à faire attention. Ces encadrés ont le gros avantage d’être bien mis en valeur et ainsi on connait tout de suite les points à garder à l’esprit.

Un article sur le grill

Pour l’article sur le grill, n’ayant pas d’enfant je vais vous présenter des photos que j’ai faites des enfants dans la famille. Pour prendre mes photos (qui ne sont pas très récente), j’avais choisi un grand angle et je vais vous expliquer pourquoi et ce que préconise Lisa Tichané.

Dans le chapitre 2 Spécificité de la photo de portrait, il y a toute une partie sur le choix de la focale et sur son incidence sur le rendu de la photo. Sur la profondeur de champ, voilà ce que nous rappel La photo d’enfants :

  • Plus vous êtes loin de votre sujet et plus la profondeur de champ est élevé, on peut donc privilégier une grande ouverture tout en gardant la netteté du sujet.
  • Plus la focale est longue et plus la profondeur de champ est réduite. Il faudra donc reculer pour retrouver de la profondeur de champ sans changer l’ouverture.

Ces 2 notions sont très importantes dans la photo de portrait car il faut que le sujet se démarque du fond pour avoir ce fameux « Bokeh » qui plait tant avec le reflex. C’est aussi pour cela que l’on utilise assez souvent de longues focales pour faire du portrait en pleine nature, contrairement à un studio. Vous pouvez donc facilement utiliser un objectif de 105mm pour faire du portrait au lieu du 50mm traditionnel.

Venons-en au choix du grand angle qui ne s’inscrit pas dans cette catégorie. Pour une utilisation d’un grand angle, il faut faire attention à garder son sujet dans les deux tiers centraux de la photo car tout le reste sera déformé et allongé. Dans l’utilisation d’une focale plus longue, l’image se verra un peu plus « aplatie » et plus flatteuse pour le sujet. Mais alors pourquoi utiliser un grand angle alors ? Simplement pour donner un aspect plus rigolo au sujet, ce qui marche assez bien avec les enfants et très peu avec les adultes.

Les photos que j’ai prises au grand angle sont prises en plongée pour encore accentuer l’effet sur le sujet. Ce sont des photos que j’ai voulue un peu plus artistique qu’un portrait posé. Bien sûr ce n’est pas forcément le genre de photos que l’on fait encadrer mais elles ont l’avantage de ne pas laisser indifférent.

Conclusion

Tout d’abord, j’adore la couverture. Je trouve que la photo utilisée est vraiment belle et la bouille de ce petit bébé est tellement « cute ». Ensuite toutes les photos à l’intérieur du livre sont vraiment d’une très haute qualité et il n’y a aucune photo que j’ai trouvé ratée ou sans histoire.

Le fait d’avoir remis toutes les notions techniques et d’avoir fait participer différents photographes à ce projet permet au livre d’être beaucoup plus complet et d’avoir des points de vue différents et complémentaires. Les textes sont simples et intéressants à lire et les photos qui les agrémentent sont belles. Le gros plus du livre est sans aucun doute le chapitre sur les spécificités de chaque âge qui permet de couvrir pratiquement toutes les situations.

Je conseil ce livre à tous les parents (ou futurs) qui souhaitent immortaliser leurs chers enfants. Cela coute moins cher qu’un photographe professionnel et avec un peu de temps il est possible de faire de belles photos par soi-même. Il faudra donc acheter ce livre au moins au début de la grossesse.

Les +

  • Qualité des photos
  • Qualité des explications
  • Spécificités de chaque âge
  • Beaucoup d’astuces
Les –

  • Pas de mise en situation

[starreviewmulti id=1 tpl=20]

3 COMMENTAIRES

  1. […] Sendman : Le fait d’avoir remis toutes les notions techniques et d’avoir fait participer différents photographes à ce projet permet au livre d’être beaucoup plus complet et d’avoir des points de vue différents et complémentaires. Les textes sont simples et intéressants à lire et les photos qui les agrémentent sont belles. Le gros plus du livre est sans aucun doute le chapitre sur les spécificités de chaque âge qui permet de couvrir pratiquement toutes les situations. Je conseille ce livre à tous les parents (ou futurs) qui souhaitent immortaliser leurs chers enfants. […]

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here